Les Kurdes et le Kurdistan par Gérard Chaliand

Les Kurdes et le Kurdistan

Titre de livre: Les Kurdes et le Kurdistan

Éditeur: La Découverte (réédition numérique FeniXX)

Auteur: Gérard Chaliand


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les Kurdes et le Kurdistan.pdf - 30,924 KB/Sec

Mirror [#1]: Les Kurdes et le Kurdistan.pdf - 22,372 KB/Sec

Mirror [#2]: Les Kurdes et le Kurdistan.pdf - 21,423 KB/Sec

Gérard Chaliand avec Les Kurdes et le Kurdistan

Ils font parfois la une des journaux, comme s'ils n'avaient d'existence que sporadique. Pourtant, ils sont aujourd'hui plus de quinze millions, que les grandes puissances ont, à de nombreuses reprises au cours de ce siècle, arbitrairement divisés entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie. Réduit à n'être partout qu'une minorité nationale, le peuple kurde se voit dénier le droit à l'identité et à la pratique de sa langue, quand il n'est pas, comme en Irak, déporté loin du Kurdistan pétrolifère. Plus qu'un tableau d'ensemble, ce bel ouvrage est, d'abord, l'histoire d'une nation qui refuse de mourir assassinée. L'Histoire

Livres connexes

Ils font parfois la une des journaux, comme s'ils n'avaient d'existence que sporadique. Pourtant, ils sont aujourd'hui plus de quinze millions, que les grandes puissances ont, à de nombreuses reprises au cours de ce siècle, arbitrairement divisés entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie. Réduit à n'être partout qu'une minorité nationale, le peuple kurde se voit dénier le droit à l'identité et à la pratique de sa langue, quand il n'est pas, comme en Irak, déporté loin du Kurdistan pétrolifère. Plus qu'un tableau d'ensemble, ce bel ouvrage est, d'abord, l'histoire d'une nation qui refuse de mourir assassinée. L'HistoireIls font parfois la une des journaux, comme s'ils n'avaient d'existence que sporadique. Pourtant, ils sont aujourd'hui plus de quinze millions, que les grandes puissances ont, à de nombreuses reprises au cours de ce siècle, arbitrairement divisés entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie. Réduit à n'être partout qu'une minorité nationale, le peuple kurde se voit dénier le droit à l'identité et à la pratique de sa langue, quand il n'est pas, comme en Irak, déporté loin du Kurdistan pétrolifère. Plus qu'un tableau d'ensemble, ce bel ouvrage est, d'abord, l'histoire d'une nation qui refuse de mourir assassinée. L'Histoire